Entrez votre recherche
FrançaisEnglishDeutschEspañol
Recherche

Tissage Moutet

Orthez, ville de cœur et d’histoire !

Aujourd’hui on vous emmène en promenade historique dans le Sud-Ouest de la France, en Béarn, à Orthez ! (À prononcer Ortès, s’il vous plait)

Parce qu’Orthez, petite ville béarnaise, est notre ville de cœur, nous y sommes implantés depuis bientôt 150 ans ! Tout a débuté en 1874, quand Jean Baptiste Moutet ouvre son magasin de tissu « Au coin de la rue ». En 1913, il investit dans des métiers à tisser manuels, pour réaliser lui-même coupons et tissus. 5 générations lui ont succédé, chacune en développant le tissage, les produits, et le magasin d’usine : toujours et solidement implantés à… Orthez !

 

Orthez, la capitale

Longtemps, Orthez a été la capitale de la Vicomté de Béarn, ancienne et obstinée principauté souveraine.

C’est durant cette période, au Moyen-Âge, que de nombreux monuments furent édifiés et qui sont aujourd’hui les emblèmes de la ville. Nous pensons d’abord au Pont-Vieux, dont les solides arcades de pierres enjambent le Gave de Pau, et bien sûr au Château Moncade qui domine la ville et dont il ne demeure aujourd’hui que le donjon (ici à gauche, photographie de Sébastien Arnouts). C’est dans ce château que va se tenir la cour de Gaston Fébus, prince du Béarn. Fin stratège et grand diplomate, le “Lion des Pyrénées” fait du Béarn un état indépendant. Sa passion pour la chasse et son art militaire vont garder une place particulière dans l’histoire pyrénéenne.

Autre personnage historique qui s’est inscrit dans l’architecture et la vie Orthézienne : Jeanne d’Albret, vicomtesse de Béarn et reine de Navarre (connue aussi pour être la mère d’Henri IV). Sans jamais l’imposer par la force, elle fait du Béarn un État protestant, qui rayonne bien au-delà des frontières de la vicomté grâce à l’Académie qu’elle installe à Orthez (à l’emplacement de l’actuelle mairie) qui deviendra université et qui formera, au XVIe siècle, toute l’élite intellectuelle du grand Sud-Ouest. A découvrir avec passion au Musée Jeanne d’Albret !

En 1589, Henri III de Béarn devient Roi de France. Il déclare tout simplement : « Je donne la France au Béarn ! ». Le bon roi Henri savait ménager sa popularité ! En 1620, Louis XIII prononce le rattachement définitif au Royaume de France, contre la promesse d’en respecter les coutumes et les lois. Aujourd’hui la cultura nosta se vit tout au long de l’année. Prochainement, la course de La Passem qui valorise la langue béarnaise, toujours bien vivante, viendra fouler le sol de la ville pour faire le lien avec tout le territoire.

 

Orthez, ville tremplin pour l’industrie béarnaise

C’est dans cette terre d’histoire et de caractère que la révolution industrielle est venue planter des sites industriels d’importance, et dès 1863, de nombreuses petites fabriques de tissage et 3 filatures de coton sont recensées dans la région. A Orthez, minoterie, tissage, tannerie, papèterie, ébénisterie s’installent le long des rives du Gave de Pau qui traverse la ville. Un siècle et demi plus tard, la fière devise de la ville « Toca-i se gausas » (Touches-y si tu l’oses…) n’a malheureusement pas suffi à contenir les dégâts d’une mondialisation incontrôlée. De ce magnifique patrimoine industriel, ne reste plus aujourd’hui que notre tissage

 

Pour faire la conversation 

Autour d’un jurançon, au restaurant ou au marché du mardi matin, pour lancer une conversation qui fera toujours mouche : abordez la légendaire équipe de basket-ball, l’Élan béarnais, qui fit régner cohésion et festivités pendant plus de 20 ans dans la ville. L’équipe joue dans la mythique salle de la Moutète, marché couvert et salle de basket (construite sous les années 30 par l’impulsion de Georges Moutet, alors maire d’Orthez). « En semaine, les poulets s’y échangeaient. Le week-end, les meilleures équipes de France et d’Europe y mordaient la poussière… C’était la Moutète ». De 1968 à 1971, applaudis et soutenus par toute la ville, le club n’y connait qu’une seule défaite. L’Elan béarnais marque l’histoire par son accès à l’élite du classement français Pro A et des victoires européennes, notamment la coupe Korac en 1984.

Le club évolue en 1989 pour devenir l’Élan béarnais Pau-Orthez, quittant la salle de la Moutète pour le Palais des Sports palois…

 

Pour découvrir Orthez et ses environs

On vous recommande de suivre les conseils de l’équipe passionnée de l’office du tourisme Cœur de Béarn qui ont préparé des idées de séjours très séduisants : https://www.coeurdebearn.com/fr/decouvrir/week-ends-et-sejours-en-coeur-de-bearn.html

Et bien sûr, n’hésitez pas à passer nous voir ! Toutes les informations : sur notre magasin d’usine et nos visites guidées.